30/05/2016



Le langage politique est destiné à rendre vraisemblables les mensonges, respectables les meurtres, et à donner l’apparence de la solidité à ce qui n’est que vent.” George Orwell

10 commentaires:

  1. Bonjour Pascal,

    C'est à méditer en effet... Très bonne idée de photo !

    RépondreSupprimer
  2. Superbement réalisé

    Bonne journée

    RépondreSupprimer
  3. photo et citation on ne peu plus vrai!! amitiés

    RépondreSupprimer
  4. Ce matin, j'entendais sur France Inter à propos de viols collectifs au Brésil et en Inde que le premier apport de la scolarisation / alphabétisation des femmes était de leur permettre de contrôler les naissances… ta photo l'illustre bien :)

    RépondreSupprimer
  5. D'homo abilis en passant par homo erectus puis homo sapiens et enfin homo sapiens sapiens (l'homme qui sait qu'il sait ) mesurer le chemin de la connaissance parcouru jusqu'à nos jours !
    On est toujours " l'imbécile" de quelqu'un et "le savant" d'un autre et aujourd'hui encore plus qu'hier, paradoxalement !
    Aussi, quand le pouvoir s'appuie sur l'ignorance des hommes pour exister, n'est ce pas le pouvoir qui est le plus ignorant parce qu'il n'est qu'égo et plus du tout au service de la cité comme l'entendait Aristote dans " la politique" ?

    Une photo choc et sombre, bien dans l'air du temps avec un sujet de réflexion excellent !

    RépondreSupprimer
  6. Tu as raison, nos politiques sont ignorant des nos aspérités profondes. Mais ils en sont parfaitement conscient !
    Leur naufrage intellectuel est impardonnable. De plus ils se sont tous vendu au lobby et banquiers. Plus grave encore nous sommes les propres acteurs et contributeurs de notre servitude...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Petit retour pour "une troisième idée non chantée ;-) " que j'avais envie de partager avec toi.
      Nous sommes les propres acteurs et contributeurs de nos servitudes dis-tu, mais si et seulement si nous le souhaitons !!! Chacun est libre de vivre un temps soit peu à contre courant de ce que l'ON lui propose : société de consommation à outrance avec crédits, assurances vie, etc etc...qui nous enchaînent à ce système pourri exploitant les phobies collectives et à du marchandage de rêves matériels. ILs se condannent eux-même enchaînés qu'ils sont sans aucun moyen de revendications face au pouvoir qu'il soit Gouvernemental ou Patronal !
      Il n'y a qu'à voir comment les rebelles de notre époque se manifestent : déchainement de violences gratuites, casses, mises à feu, bastonnades, etc ... Tout ces comportements sont le signe d'une société en décadence, qui ne pense plus et donc n'agit pas intelligemment comme on pourrait l'entendre ! Il y a une perte totale du sens de tout : on ne sait plus communiquer, on ne sait plus s'écouter, on ne sait plus s'entendre, on ne sait plus se comprendre. Quel est ce mal ? Le constat est dramatique. Mais ne sommes nous pas tous responsables chacun à son niveau ? Apprendre oui c'est important, mais mieux encore serait d'apprendre à apprendre !
      Quant à désapprendre, c'est pour moi un "non sens" parce que tout ce qui est appris est acquis et est appelé à se transformer et à être dépassé pour "normalement un mieux vivre ensemble... Ne crois-tu pas ?!

      Bien à toi Pascal et bonne fin de journée.

      Supprimer