10/07/2010

Le chemin de tout les hommes

Tu as beau pleurer, tu n'y peux rien changer.
Tu as beau hurler, tu n'y peux rien changer.
Tu as beau prier, tu n'y peux rien changer.
Tu as beau l'aimer, tu n'y peux rien changer.
Tu as beau y aller, tu n'y peux rien changer.
Tu as beau jurer, tu n'y peux rien changer.
Tu as beau le regarder, tu n'y peux rien changer.
Tu as beau lui parler, tu n'y peux rien changer.
Tu as beau le rever, tu n'y peux rien changer,
car ainsi est le chemin de tout les hommes
sans jamais pouvoir le changer...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire